Septembre 2011

Quel rythme pour les phases de votre cure ?

Septembre 2011

Une rentrée consacrée au changement

Edito

Cette période de l’année est classiquement consacrée aux bonnes résolutions. Les vacances ont été l’occasion de prendre un peu de recul, c'est-à-dire de pointer les comportements que l’on souhaite modifier pour améliorer son bien-être, sa santé morale et physique.

Parmi ces comportements, ceux qui ont un lien avec l’alimentation sont souvent concernés par cette volonté de changement : je ne grignoterai plus !  je ne ferai plus d’écart à mon régime ! je vais moins et mieux manger…

Avant de vous attaquer à vos comportements alimentaires rappelez-vous les grandes règles les régissant :

  • Un comportement répond toujours à un besoin de compensation ; si je grignote du sucré c’est qu’une situation (contrariété, surmenage, fatigue…) a créé un besoin que je dois combler pour retrouver mon équilibre ;
  • Ma volonté peut s’opposer au comportement mais au prix d’un effort de plus en plus grand au fur et à mesure des frustrations engendrées par l’interdit que je me suis mis ;
  • Mon équilibre dépend donc d’une accumulation de petits comportements souvent liés à la consommation alimentaire. Pourquoi ? parce que la nourriture que l’on aime procure du plaisir et qu’elle est très facilement disponible ;
  • Modifier ou supprimer un comportement ne peut se faire durablement et sans risque qu’en apportant une solution qui ne provoque ni frustration ni culpabilité ;

Les techniques de travail sur le comportement alimentaire qui ont fait leur preuve vont vous permettre de progresser vers un changement positif, sans risque de déclenchement d’un trouble grave du comportement alimentaire (TCA) et en compensant la diminution de la surcharge de nourriture par des comportements différents.

accompagnement médical perte de poids

Lire la suite : les avantages de la perte de poids