Mieux se connaitre : la beauté de la confiance

Quel rythme pour les phases de votre cure ?

Mieux se connaitre : la beauté de la confiance

A la TV, dans les magazines ou sur les affiches … la minceur est partout. Difficile de ne pas chercher à se comparer à ces icônes de la mode lorsque l’image que vous renvoie le miroir est bien différente, surtout si vous êtes ronde depuis votre enfance et que de petites discriminations répétées ont progressivement généré en vous un sentiment d’infériorité. Or, retrouver confiance en soi pourrait vous permettre de maigrir plus efficacement. Le succès de votre régime est en effet étroitement lié à votre force intérieure, à votre confiance dans vos propres capacités à bien gérer les défis.

S’observer : savoir qui on est

régime et confiance en soiPour en finir avec ce mal-être dû à l’image que vous avez de vous, et renouer avec votre corps, il faut commencer par faire un petit bilan de votre personnalité : qui êtes-vous ? Que voulez-vous ? Que méritez-vous ? Voici une petite liste de questions à vous poser pour vous aider à faire ce bilan.

Vos goûts : Arrivez-vous facilement à exprimer votre avis sur ce que vous aimez ou ce que vous n’aimez pas ? Trouvez-vous les bons mots pour en parler aux autres ? Comment réagissez-vous face à des points de vue différents ?

Vos connaissances : Y’a-t-il des domaines dans lesquels vos connaissances sont supérieures à la moyenne ? Les avez-vous identifiés ? Seriez-vous capable d’enseigner des choses aux autres ? Osez-vous poser des questions dans les domaines que vous ne maîtrisez pas ?

Vos échecs et vos réussites : Arrivez-vous à parler de vos échecs sans pour autant vous dévaloriser ? Pouvez-vous parler de vos succès sans avoir le sentiment de vous vanter ?

Vos qualités et vos défauts : Les avez-vous identifiés ?

Une fois que vous avez clarifié votre propre opinion de vous-même, réfléchissez également à la manière de véhiculer une image positive de vous-même à votre entourage. Si votre estime de vous est plutôt basse, vous aurez tendance à peu parler de vous, et de manière trop neutre et tempérée. Entrainez-vous à mettre un peu plus de tranchant et de couleurs dans votre autoportrait ! N’hésitez pas à vous affirmer et à parler de vous en termes précis. En conclusion, mieux se connaitre permet d’augmenter son estime de soi, et ainsi se sentir mieux dans sa peau. De petites actions quotidiennes permettent d’atteindre cet objectif efficacement et sans y penser.

Motivation et efforts de changement

Une fois que vous avez dressé un état de lieux de votre personnalité, il vous reste à identifier les domaines d’estime de vous pour lesquels un effort de changement doit être entrepris : plutôt le rapport à vous-même, le rapport à l’action ou le rapport aux autres ?

  • Le rapport à vous-même : Il est relativement simple de se rendre compte de l’estime que vous vous portez en vous posant les questions suivantes : vous aimez-vous ? Savez-vous ce que vous valez ? Avez-vous un sentiment global d’inquiétude même lorsque les choses vont bien ? Si vous vous en prenez souvent à vous-même quand les difficultés apparaissent, ou que les choix que vous faites sont tout le temps les mauvais et que vous ne vous trouvez pas beaucoup de qualités, ne cherchez pas plus loin : vous devez travailler sur votre rapport à vous-même pour mieux vous estimer. Il est indispensable que vous redeveniez importante à vos propres yeux.
  • Vous pouvez également réfléchir à votre rapport à l’action : Eprouvez-vous des difficultés à prendre des décisions ? Avez-vous tendance à éviter des situations où vous n’êtes pas à l’aise ? Vous a-t-on déjà fait la réflexion que vous fuyez face à l’action ? Avez-vous tendance à ne pas supporter la critique ? Repoussez-vous souvent au lendemain ce qui pourrait-être fait dès maintenant ?
  • Et sur votre rapport aux autres : Si vous avez le sentiment de ne pas être apprécié et reconnu par les autres, que votre vie sentimentale est un échec, que vous êtes hyper dépendante du regard que l’on porte sur vous, ou que vous éprouvez souvent de la jalousie, du ressentiment ou de l’agressivité envers les autres, alors c’est dans ce domaine qu’un effort de changement est nécessaire. Il faut sortir de cette position de victime et ne plus projeter vos peurs sur les autres.

Quelques pistes pour se lancer : vous pouvez tenir un journal de vos succès. Cela vous permet de verbaliser les avancées positives : si vous perdez 500 grammes, notez-le noir sur blanc ! Essayez de ne pas sur-culpabiliser si vous faites un écart de régime, et d’apprendre de vos erreurs pour ne plus les reproduire. Ne remettez plus à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui.