FAQ

Quel rythme pour les phases de votre cure ?

FAQ

Les régimes hyperprotéinés sont-t-il dangereux ?

Comment ça marche un régime hyperprotéiné ?

Quels sont les légumes autorisés en phase d’attaque ?

Quels sont les aliments tolérés à petite dose en phase d’attaque ?

J’ai toujours du mal avec la stabilisation !

Si j’ai une fringale en phase d’attaque, comment je gère ?

Les régimes hyperprotéinés sont-t-il dangereux ?

La consommation temporaire de repas basés principalement sur des protéines et des végétaux pauvres en sucres ne provoque aucune maladie et aucune étude n’a démontré un rôle néfaste à ce type de régime.

Il faut rappeler qu’ils ont été essayés pour la première fois il y a plus de 40 ans et que depuis ils n’ont fait que se perfectionner en qualité et en goût.

Les sachets hyperprotéinés Cétodiet sont sélectionnés pour leur grande qualité de fabrication, ils sont tous fabriqués en Europe (principalement en France) à partir de composants naturels (lait notamment).

En dehors d’édulcorants pour les produits sucrés, aucun agent chimique (conservateur, colorant…) n’est utilisé.

Ils ne contiennent aucun coupe-faim ni produit agissant sur le psychisme ou la digestion.

Leur efficacité (perte de poids très rapide et appétit coupé) est uniquement basée sur la diminution importante de la ration de sucres et de graisses dans les repas, compensée par l’augmentation de la ration protéinée.

Courts et bien accompagnés, les régimes protéinés sont incomparables quant à leur taux de réussite.

Comment ça marche un régime hyperprotéiné ?

Reprenons les besoins fondamentaux du métabolisme :

Les macronutriments qui sont au nombre de 3 :

  • les protéines (ou protides) qui servent à construire notre corps (peau, squelette, muscles, cœur, fonctionnement cellulaire…)
  • les sucres (ou glucides) qui sont l’apport immédiat d’énergie pour nos muscles, notre cerveau, nos réactions cellulaires…
  • les graisses (ou lipides) qui apportent une énergie pour le long terme ainsi que des acides gras dits « essentiels » parce qu’ils sont vitaux pour la fabrication de nombreuses molécules comme les hormones (les fameux omégas 3 font partie des acides gras essentiels)

Les micronutriments qui sont aussi au nombre de 3 :

  • Les vitamines (A, B, C, D, E, K…) qui comme leur nom l’indique sont indispensables à la vie mais en petite quantité ;
  • Les minéraux (calcium, sodium, potassium, magnésium…) qui servent entre-autre à maintenir l’équilibre entre l’extérieur et l’intérieur de nos cellules mais aussi à la solidité du squelette comme le calcium ;
  • Les oligoéléments (sélénium, lithium…) qui ressemblent aux minéraux mais qui sont utiles en très petite quantité pour le fonctionnement enzymatique.

Manger diversifié, c’est se garantir un apport optimal en macro et micronutriments.

Suivre un régime pour maigrir c’est prendre le risque de manquer.

  • Le régime basses calories demande de baisser tous les aliments en fonction de leur quantité en calories : c’est logique mais peu efficace et dangereux car les carences sont partout ;
  • Le régime dissocié hyperprotéiné (autrefois appelé diète protéinée, parfois appelé régime aux protéines ou régime de protéines) ne diminue que les glucides et les lipides mais maintient scrupuleusement l’apport en protides et supplémente largement en minéraux, vitamines et oligoéléments : il n’y a pas de carences.

Comment apporter la ration utile de bonnes protéines lors du régime

Il y a protéine et protéine. Les acides aminés (constituants des protéines) sont au nombre de 21 et ils n’ont pas tous le même rôle. Il faut donc que l’alimentation apporte en bonne quantité les protéines utiles. Les produits de régime Cétodiet (sachets hyperprotéinés, barres minceur, boissons enrichies en protéines), fabriqués à base de protéines de lait, de soja et de pois, sont conçus pour apporter les acides aminés en bonne proportion. Ils sont dosés exactement en protéines (18 à 19 g en général) et il est donc facile de calculer la bonne ration en multipliant le nombre d’unités.

Comment diminuer les glucides et les lipides lors du régime

D’une part en supprimant les aliments riches en ces 2 macronutriments et d’autre part en remplaçant les chairs animales riches en protéines mais contenant aussi des graisses par des produits de régime protéiné Cétodiet très purs en protéines. Les légumes verts (sauf quelques exceptions), les salades et les crudités contiennent beaucoup d’eau et donc peu de matière sèche. Ils peuvent donc être consommés en phase d’attaque. Ils contiennent aussi des vitamines très utiles. Consultez nos recettes de régime à base de légumes ainsi que nos menus types, adaptés à chacune des phases de votre période d’amaigrissement.

Comment garantir les apports en micronutriments lors du régime

En les apportant via les compléments vitaminiques et minéraux Cétodiet, parfaitement dosés pour la phase d’attaque. Retrouvez nos compléments alimentaires pour régime sur notre boutique en ligne. Boire une eau très minéralisée en abondance est également indispensable.

Quels sont les légumes autorisés en phase d’attaque ?

Consommez un maximum de salades, légumes verts et crudités

Avec les produits Cétodiet les légumes verts et les crudités se marient parfaitement.

Frais ou surgelés non cuisinés

Pas de conserve car elles contiennent des additifs.

A volonté

Les artichauts, asperges, brocolis, champignons, courgettes, aubergines, haricot verts, poireaux, salsifis, le céleri branche, les concombres, la salade verte, les endives, les épinards, le fenouil, les radis, les blettes, les cornichons, les germes de soja.

Limitez à 200 g. par jour

Les cœurs de palmier, navets, oignons, poivrons, le chou, le chou-fleur, les choux de Bruxelles. Maximum 1 tomate moyenne par jour.

On exclut

Les autres légumes, notamment les carottes et la betterave trop sucrés :

Ils seront consommés crus ou cuits

A l’eau, à la vapeur, au micro-ondes. Si vous les consommez crus (recommandé), assaisonnez-les avec une vinaigrette faite avec 2 cuillérées à soupe par jour d’huile d’olive (ou colza ou tournesol), pour un apport en acides gras essentiels et faciliter le transit, plus vinaigre (sauf balsamique) ou citron et moutarde. Agrémentez largement pour vous faire plaisir, avec du sel, poivre, des épices, de l’ail, des fines herbes…

Quels sont les aliments tolérés à petite dose en phase d’attaque ?

Au cours des 2 premières semaines, il est fortement conseillé de pas consommer d’autres aliments que les produits Cétodiet et les légumes autorisés.

Ensuite et en cas de nécessité, il est possible de remplacer jusqu’à 2 fois par semaine un produit du midi ou du soir par une protéine animale à choisir dans le tableau ci-après :

Aliments Quantité
Viande maigre (steak, escalope de veau, gigot maigre, escalope de dinde) 130g
Crevettes, langoustines, crabe, langouste, 6 huîtres, moules cuites sans MG 120g
Poulet, pintade (sans la peau) 100g
Jambon blanc maigre cuit 80g
Œufs 1 moyen
Poisson maigre : cabillaud (morue), merlan, lotte, sole, lieu jaune 150g

De plus, si vous aimez ça, un laitage à 0%MG peut être consommé chaque jour. Un yaourt ou 125 g de fromage blanc sans sucre ajouté (édulcorant autorisé).

J’ai toujours du mal avec la stabilisation !

Si le régime Cétodiet est parfait et suffisant pour vous permettre de perdre de 50 à 75% du surpoids, la fin de la perte de poids doit, en plus, être le moment pour vous de travailler sur le comportement alimentaire.

Si vous avez l’impression que vous retombez dans des anciennes habitudes (repas trop riches, grignotage trop important, vie sociale très répétée, consommation alimentaire déclenchée par le stress ou les émotions…) alors seul un Coach Expert en Nutrition peut vous aider à travailler sur ces comportements qui vont obligatoirement compliquer la phase de stabilisation.

Cétodiet+, méthode de Coaching en ligne complète est parfaitement adaptée à cet accompagnement.

Si j’ai une fringale en phase d’attaque, comment je gère ?

Il est rare d’avoir des fringales en phase d’attaque passés les 2 premiers jours.

Si vous ne faites aucun écart sucré (fruit, pain, féculent, sucrerie…) l’appétit est complètement coupé et les fringales aussi.

Néanmoins, si une envie de manger survient, vous pouvez ajouter un produit Cétodiet supplémentaire, les barres phase d’attaque étant les plus indiquées et les plus pratiques.

Ne dépassez pas 2 barres en tout par jour.

Buvez au moins 1,5 litres d’une eau bien minéralisée par jour et tout doit bien se passer.