Christine P. (94)

témoignage perte de poids

Quel rythme pour les phases de votre cure ?

Christine P. (94)

Cette méthode est formidable...

J 'en avais assez de faire le yoyo, ce qui a entrainé des problèmes d'hypertension, sans parler du surpoids pour les genoux, le dos...

J'étais très essoufflée et l'image de moi pas formidable.

A ce jour, j'ai perdu 18 kgs et suis encore en phase d'attaque. On peut toujours se faire plaisir avec les sachets Cétodiet (salés ou sucrés à notre convenance) mais ne jamais oublier les légumes recommandés et l'eau pour éliminer.


A Nogent, l'accueil est fort sympathique. On se sent entendu dans nos propres difficultés et bien conseillé surtout.


La perte de poids révèle du comportemental. Je mangeais pour calmer mes angoisses et je m'enfermais dans la "malbouffe" qui, au lieu de m'apaiser procurait en moi l'effet inverse.


Si nos amis, notre famille nous aiment et veulent notre bien, ils peuvent tout à fait comprendre que les phases dites d'attaque et de transition sont nécessaires à notre mieux-être.


Tout compte fait... mais il faut avoir le déclic... une stabilisation doit durer toute une vie.

 

 

 

Ce témoignage est de la responsabilité de son auteur et la société Cétodiet ne peut garantir sa véracité.