La cuisson en papillote

la cuisson en papillote

Quel rythme pour les phases de votre cure ?

La cuisson en papillote

Techniques de cuisine minceur : la cuisson en papillote

cuisson en papilloteLe principe de cette cuisson consiste à envelopper vos aliments dans du papier aluminium ou sulfurisé, puis à les cuire au four ou à l’autocuiseur (notez que le papier d’aluminium ne doit pas aller au micro-ondes). Tous les aliments peuvent être cuits de cette manière : cela revient à les cuire à la vapeur.

Secret : comment réussir ses papillotes

Le secret d’une papillote réussie réside dans la maîtrise du temps de cuisson. Pensez tout d’abord à émincer vos ingrédients. Cela permet de réduire le temps de cuisson. Puis, gardez à l’esprit les durées suivantes :

  • Préchauffage du four : 210°C (Thermostat 7) pendant 10 minutes
  • Cuisson des viandes rouges et du saumon : 15 à 20 minutes
  • Cuisson des autres viandes et poissons blancs : 12 à 15 minutes
  • Cuisson des pommes de terre : 20 minutes au minimum
  • Cuisson du thon, des tomates, des courgettes : 5 minutes

Pensez à bien refermer vos papillotes. On a souvent tendance à les laisser entrouvertes : c’est une erreur ! Pour que la vapeur puisse se former, il faut que la papillote soit bien hermétique, quitte à l’enrouler grâce à de la ficelle ou la piquer de cure-dents. Lorsque vous placez vos aliments sur la feuille d’aluminium, commencez par vos légumes puis placez la viande, enfin, aromatisez. Enfournez le tout sur une plaque. Vous pouvez également verser de l’eau sur votre plaque pour éviter qu’elles ne collent et se déchirent.

Pour aromatiser vos papillotes, utilisez des marinades simples : vin coupé d’eau, yaourt mélangé à des épices, lait, sauce tomate, sauce soja, herbes et condiments… Pour les papillotes de fruits, testez la vanille en poudre ou sous forme de gousse, c’est exquis. Vous pouvez également utiliser de la cannelle, ou des jus d’agrumes.

Soyez vigilantes sur la quantité de jus que vous adjoignez à vos portions, car les aliments rendent de l’eau lors de leur cuisson. Pour éviter de les faire bouillir ou pire, d’exploser vos papillotes, partez donc du principe que pour votre ligne comme pour votre four, 2 cuillères à soupe de liquide sont amplement suffisantes.

Veillez à ne jamais saler les aliments avant de les cuire en papillote car ce mode de cuisson favorise la perte d’eau et donc le goût salé.

La cuisson en papillote préserve très bien les vitamines et minéraux hydrosolubles ce qui permet d’éviter certaines carences qui pourraient subvenir lorsque vous surveillez votre ligne de près.

Exemples de papillotes

  • Filets de poisson et julienne de légumes
  • Escalope de volaille à l’estragon
  • Cuisse de lapin à la moutarde
  • Papillote de saumon ou crustacé sauce safran
  • Brochettes de fruits à la vanille